All in aimer être maman

J’ai choisi de ne pas forcer mes enfants à être polies

Un père à l’épicerie, l’autre jour a dit ces mots à sa fille. « Qu’est-ce qu’on dit? ». J’ai bien ri quand la petite fille lui a répondu des trucs drôles au lieu du merci recherché. Peut-être qu’elle sentait en elle le besoin de diffuser l’abus d’autorité qu’elle vivait. Je connais cette chanson.

Qu’est-ce qu’un parent fait lorsque l’enfant ne dit pas merci? Il répète, il élève la voix, il menace, il puni. Et qu’est-ce qu’on ressent lorsqu’une personne en position d’autorité nous “bully” pour obtenir de nous ce qu’il désir? De la honte.

Gâcher la vie de nos parents

Connaissez-vous Christine et Vanessa de 2 Filles Ordinaires? Ces deux sœurs publient des vidéos d’évaluation de produits et « haul » sur leur chaîne YouTube. J’apprécie qu’elles ne se donnent pas des airs et partagent candidement leurs impressions. Elles me font rire à tout coup. En écoutant leurs dernières vidéo sur la BOUFFE LOUCHE, édition Petit déjeuner au lit, à un certain moment (à 10 minutes 6 secondes pour être exacte), Vanessa dit: « ...même à nos âges on gâche la vie de nos parents. »

Dans la vidéo c’est drôle. Un petit clin d’œil mignon. Mais mon esprit, ayant comme mode par défaut l’introspection, est allé ailleurs. 

Les chicanes entre nos enfants

Quand nos enfants se querellent, on le prend personnel. Pourquoi? Parce que ça nous fait vivre des émotions comme la honte de ne pas être une bonne mère parce qu’on ne réussit pas à avoir des enfants qui s’entendent toujours bien. Leurs disputes nous font vivre des émotions. Donc, ça nous appartient et ça n’a rien à voir avec eux.