Articles avec le tag Mois de la sensibilisation aux apprentissages en famille
Jeunes adultes unschoolers - Épisode 3

Je me souviens de mon désarroi quand Benjamin est revenu à la maison quelques semaines après avoir commencé les sciences de la nature au cégep Ste-Foy. Cette journée-là, le professeur de physique avait expliqué aux élèves que le premier examen allait durer 30 minutes et que le but de tous les examens dans son cours était qu’au moins 20% ne finissent pas leur examen. Que c’était sa définition d’un bon examen ! 

Lire la suite
Jeunes adultes unschoolers - Épisode 2

Je pense que parce qu’ils ne sont pas tannés de l’école comme moi je l’étais à leur âge, ils sont des élèves plus attentifs que la moyenne. Je me souviens qu’un jour j’ai pris conscience que Benjamin et Léo posaient beaucoup de questions aux professeurs pendant les cours. Je suis certaine que les professeurs appréciaient, mais ma pensée a été ailleurs. Avec la fréquentation du milieu scolaire, en plus de s’habituer à l’ennui, il y a souvent cette conformité à certains comportements qui prennent tout leur sens dans le milieu scolaire, mais pas ailleurs.

Lire la suite
Jeunes adultes unschoolers - Épisode 1

Benjamin explique qu’il apprit à programmer en voulant créer son propre jeu vidéo avec Game Maker. Il dit qu’il a appris à programmer (vers l’âge de 9 ans) en ne percevant pas que c’était quelque chose de compliqué à apprendre ou que c’était stressant. C’est une prise de conscience qu’il a fait suite à son intégration dans le milieu scolaire. Il a pris conscience que dans le milieu scolaire, les professeurs et les élèves perçoivent l’apprentissage de la programmation comme quelque chose de compliqué et de stressant.

Lire la suite
Bande-annonce jeunes adultes unschoolers

Au début de l’année on m’a approché pour offrir à mes garçons l’opportunité d’écrire un article sur leur parcours pour le journal de l’AQED (Association Québécoise pour l’Éducation à Domicile). Après avoir jasé avec Benjamin et Léo je me suis rendu compte qu’ils avaient de l’ouverture, mais avec tous les travaux scolaires, ils hésitaient à prendre cet engagement.

Lire la suite