Bienvenue

Profile_portrait.JPG

Je suis tellement contente que tu sois ici!

Moi c'est Julie et je suis l'heureuse maman de Benjamin et Léo, maintenant rendus grands. Je suis sur terre pour créer des relations emplie de compassion, d'empathie et de bienveillance. De ce fait, j'ai choisi la parentalité bienveillante et le unschooling avec mon coeur. J'aime ma vie lente, paisible et remplie de joie. Une de mes plus grande passion est l'introspection. Je me pose beaucoup de questions sur mes propres "vérités" et celles de la société en général. 

Je suis fatiguée! Est-ce que je suis lâche?

Je suis fatiguée! Est-ce que je suis lâche?

Selon Dr. Izabella Wentz PharmD, une spécialiste des désordres de la glande thyroide, 1 personne sur 5 aurait des problèmes de glande thyroide (1) et beaucoup de gens ne le savent même pas.

Je suis médicamentée depuis 1998 pour de l'hypothyroïdie et souvent je me sens seule et incomprise. Mon entourage ne comprends pas pouquoi j'ai autant besoin de sommeil et que par le passé j'ai eu des moments, non des mois entiers, où je n’avais même pas l'énergie de partir une brassée de lavage ou de ramasser le comptoir plein de vaiselles. Je me suis aussi sentie incomprise par mon médecin voulant me prescrire des anti-dépresseur. Je ne suis pas déprimé, je manque d'énergie et ça ruine mon moral!

La vérité est que moi aussi je me jugeais. Je ne comprennais pas comment les autres arrivaient à faire ce que je peinais à accomplir. Comme j'étais médicamentée et que mon médecin me disait que ma TSH était belle, la seule conclusion était que c'était moi le problème. Je suis lâche. Cette croyance et le manque de soutien de mon entourage est ce qui a retardé mes recherches pour m’en sortir. Et bien entendue, le manque d’énergie et de motivation. Parce que sans une médication optimale, je perds toute motivation. Je n’ai pas le goût de rendre visite à mes amies ou de faire quoi que ce soit. Je me souviens de moments où je devais travailler très fort juste pour faire le souper ou prendre soin de mes amours. Tout était lourd et pénible. Dans les pires périodes, je me ramassais sur le divan à écouter la télévision et regarder les autres vivrent alors que moi j’en avais même pas l’énergie. Je souffrais jusque dans mon âme.

Avec mes recherches, j’ai découvert que ce n’est pas moi le problème. 

Suite aux conseils dans le livre Hashimoto's Protocol (2) de Dr. Izabella Wentz, j'ai eu l'énergie de magasiner des patrons et du tissus, d'aller manger au restaurant, d'aller au cinéma, de faire une brassée de lavage, de faire le souper et de repasser mon nouveau tissu la même journée. Ce qui n'était pas possible avant.

Si vous manquez d'énergie, avez besoin de dormir beaucoup et ayez pris du poids, faites vérifier votre TSH (autres symptômes). Et fiez-vous aux nouvelles recommendations du niveau de TSH (TSH normale entre 0.5 à 3,74: voir image) plutot que l'ancien (TSH normal entre 0.5 à 5: voir image).  Malheureusement encore aujourd'hui, plusieurs médecins utilisent la référence désuète de certains laboratoires d'analyse de sang.

 TSH référence entre 0,30 à 5,00.

TSH référence entre 0,30 à 5,00.

 TSH référence entre 0,36 et 3,74

TSH référence entre 0,36 et 3,74

Dans mon cas, une TSH autour de 3 est encore trop haute pour diminuer de façon significative mes symptômes d’hypothyroïdie. Mon chiffre magique est autour de 1. Avant de changer de médications, je suis passé de Synthroid à Thryroid, je manquais encore d'énergie au quotidien et j’avais besoin de dormir au moins 11 heures par nuit pour ne pas avoir besoin de me coucher l'après-midi. La série de vidéos The Thyroid Secret, les articles et les livres de Dr. Isabella Wentz m'ont grandement aidé. Enfin, je sens que j’ai trouvé une ressource fiable pour me guider sur mon chemin vers une meilleure santé.

Ça fait longtemps que je cherchais une référence fiable offrant un protocole sérieux pour réduire les symptômes d'hypothyroïdie. C'est le jour et la nuit entre comment je me sentais au niveau de mon énergie avant et maintenant avec la nouvelle médication, l'élimination de certains aliments et l'ajout de suppléments. Avec le plus d'énergie vient la motivation de faire des activités sans avoir besoin de me forcer. Maintenant, j’ai envie de jardiner, d'aller marcher sur le bord de la rivière et de me coudre une petite robe d’été.

Changer de médicament et de dose n’est pas à elle seule la solution, mais elle m’a donné un regain d’énergie me permettant de poursuivre mes lectures, de me trouver une docteure en naturopathie et d'avoir assez d’énergie pour prendre soin de moi. Ce n'est pas le paradis tous les jours. J'ai encore de la difficulté avec la frustration de ne pas manger certains aliments et j'ajoute un suppéments à la fois pour bien en mesurer les effets qui sont parfois désagréables. Au final, il y a beaucoup plus de positif et surtout le sentiment de confiance qui vient avec le fait d'être bien outillée.

 

1 Wentz, Izabella, Hashimoto's Protocol, 2017 p. 1

2 Wentz, Izabella, Hashimoto's Protocol, 2017

 

Avoir le droit d’être soi

Avoir le droit d’être soi

« Tu ne t’en souviendras plus le jour de ton mariage. » Ce que les punitions m’ont appris.

« Tu ne t’en souviendras plus le jour de ton mariage. » Ce que les punitions m’ont appris.