Bienvenue

Profile_portrait.JPG

Je suis tellement contente que tu sois ici!

Moi c'est Julie et je suis l'heureuse maman de Benjamin et Léo, maintenant rendus grands. Je suis sur terre pour créer des relations emplie de compassion, d'empathie et de bienveillance. De ce fait, j'ai choisi la parentalité bienveillante et le unschooling avec mon coeur. J'aime ma vie lente, paisible et remplie de joie. Une de mes plus grande passion est l'introspection. Je me pose beaucoup de questions sur mes propres "vérités" et celles de la société en général. 

Être originalement soi

La télévision a toujours été pour moi un outil de réflexion et d'introspection. Peu importe la mauvaise presse que subissent les écrans, mon désir d’élargir mes horizons a toujours été plus fort que la peur des écrans. Et Netflix vient justement de rendre disponible la deuxième saison de Disjointed mettant en scène l’actrice Kathy Bates comme étant la propriétaire d'une boutique vendant de la marijuana aux gens ayant une prescription. C'est le côté humoristique qui m'a attiré au début, mais je me suis vite rendu compte à quel point je me suis attaché aux personnages parce qu’ils sont originaux et non-conformistes. Cet émission m'inspire à être plus authentique en sortant du cadre rigide de la société. Non mais pourquoi est-ce qu'on s'habille tous pareils ? Pourquoi nos maisons sont pareils ? Peu importe notre style, on prend notre inspiration dans ce que proposent les médias pour combler notre désir souvent inconscient d’être accepté.

Vouloir être originalement moi

La première personne originale que j'ai côtoyé était mon professeur d'histoire de l'art au Cégep. Entrer dans son univers à raison de 3 heures pas semaine et l'écouter parler des grands artistes de ce monde a été assez pour que je trouve les gens originaux intéressants. J'ai toujours eu un faible pour les gens originaux parce que je porte ce besoin d’être moi et que je suis en mesure de voir  les parties de moi qui se sont conformer.

Sortir du cadre rigide la société

Même si je ressens l'appel à l’originalité, une petite partie de moi a peur. Peur d'être pointée du doigt et d’être ridiculisée comme au primaire. J’ai aussi peur de regretter. Comme je regrette les pantalons roses à la MC Hammer que j'ai porté en secondaire 3 et la coupe de cheveux qui allait avec (Il ne devait pas y avoir de miroir chez moi dans les années 80)=> Plus que le jugement des autres, c'est mon jugement que je crains le plus. Celui avec lequel je cohabite 24 heures sur 24.

Plus fort que la peur

Mon intention pour 2018 est de m’aimer encore plus.  Être original, un tantinet excentrique et non-conformiste est certainement une voie à explorer. Je  crois que de normaliser l’originalité me donnera encore plus la permission d’être moi. Peu importe mon niveau d’originalité au finale. Je  vais commencer mon exploration en suivant quelques comptes Instagram de gens originaux comme Iris Apfel. Et regarder le documentaire qui a été fait sur elle, Iris (dispo sur Netflix et sous-titré en français). Taryn Brumfitt est aussi une femme à suivre. Elle a réalisé le documentaire, Embrace (dispo sur Netflix en français) sur l’acceptation du corps (#bodypositivymouvement). Et vendredi le 19 janvier 2018, c’est sur mon divan que vous me trouverez à écouter la quatrième saison de Grace and Frankie sur Netflix (ok j’adore Netflix - aussi en français). Jane Fonda et Lily Tomlin incarnent deux femmes divorcées se lançant dans la fabrication de vibrateurs pour femmes du troisième âge. Hilarant!

J'aime les femmes matures qui sont originales parce qu’on sent la confiance qu’elles ont acquise au fil des années. Elles ne cherchent pas l’approbation et ça me plaît.

 

 

« Tu ne t’en souviendras plus le jour de ton mariage. » Ce que les punitions m’ont appris.

« Tu ne t’en souviendras plus le jour de ton mariage. » Ce que les punitions m’ont appris.

Ralentir avec Shauna Niequis

Ralentir avec Shauna Niequis