Mange tes légumes si tu veux du dessert

On a tous déjà entendu cette phrase.

Je m’en souviens comme si c’était hier. Assise devant mon assiette remplie de brocolis et de choux-fleurs...froids.

Mon histoire d’amour avec les légumes a pris du temps à naître des cendres de mon enfance. Quelques livres en trop + des conflits internes liés à la nourriture, je voulais mes enfants libres de souffrances avec la bouffe.

Il y a des liens directs entre ce qu’on dit aux enfants, nos comportements autour de la nourriture et leurs comportements avec la bouffe.

“Mange tes saucisses!” Mon pire cauchemar. Ces saucisses dégoutantes de sauce rouge suspecte qui me roulaient dans la bouche amplifiaient à chaque fois mon dégoût et mes hauts-le-coeur + ma rancune envers mes parents parce que petite Julie comprenait: “Mes parents me détestent et y’a quelque chose de pas correcte avec moi.”

Tout en travaillant sur mes conflits culinaires, j’ai voulu laisser mes enfants suivrent leurs propres instincts. Les laisser expérimenter avec la nourriture et surtout vivre des moments paisibles à l’heure des repas.

Un jour nos enfants quitteront le nid et se prépareront eux-mêmes leurs repas. Sans conflits à résoudre avec la bouffe, l'instinct naturel est de trouver l'équilibre entre se sentir bien dans notre corps et manger de la nourriture qui réjouie nos papilles gustatives.

C'est ce que j'essaie de faire moi-même maintenant. Pas manger les aliments juste parce qu'ils sont bons pour moi et que je DOIS les manger. Manger les aliments qui goûtent bons et me font du bien. La nuance est subtile, mais fait toute la différence.

Quels plats ou aliments as-tu tant détestés? Es-tu réconcillié avec ces aliments? Moi avec les champignons. C'est tellement bon!

Merci de laisser un commentaire.

Julie xo

CODE POUR AUTO AD