Articles dans aimer mes enfants
À l'approche du Congrès de l’AQED j'ai posé des questions à mon mari sur notre aventure unschooling

En pensant à mon atelier, je me suis rappelé l’impact positif que d’assister à des conférences et ateliers au Congrès de l’AQED avait eu pour Patrick, mon chum/mari/père de mes enfants. Je ne me souviens plus exactement de notre conversation sur le chemin du retour, mais je me souviens de prendre conscience que ses perceptions du unschooling et de l’école-maison en général avait changé.  

Lire la suite
Guérir pour nos enfants: observer nos croyances

L’être humain n’est pas simple, il y a en chacun de nous un réseau très complexe de croyances qui s’appuient les unes sur les autres. Ces croyances sont comme des lunettes, elles filtrent notre vision du monde extérieur. Ce filtre nous prédispose à percevoir notre vie et nos enfants d’une façon plutôt qu’une autre. La plupart du temps on ne se rend même pas compte qu’on porte des lunettes.

Lire la suite
Unschooling: nos vrais motivations - examen et jugement

Je ne me souviens pas de la date exacte, mais un jour j’ai réalisé à quel point le jugement prenait de la place dans ma vie. Je jugeais mes comportements, mes pensées, ce que j’avais dit ou ce que j’aurais dû dire. Je jugeais les autres aussi. Surtout quand je me sentais attaqué et incompétente. Parfois des commérages dans le but de me valoriser ou parce que je voulais faire partie de la gang. Le soir venu, j’avais honte et c’est parce que je me jugeais.

Lire la suite
Connecter avec son coeur pour connecter avec son enfant

C'est définitivement quelque chose qui était, disons plus laborieux lorsque mes garçons étaient jeunes. Je penses que tous ces conflits émotionnels encore très présents en moi rendaient la connexion avec mon cœur moins instantanée. Je devais consciemment m'arrêter, examiner ma position émotionnelle avant de pouvoir passer du côté lumineux.

Connecter avec mon cœur est ce qui me permet de vivre ma vie et mes relations d'un espace emplit d'empathie plutôt qu'à travers la distorsion de mes peurs et de mes limitations. 

Lire la suite
Les enfants apprennent le respect

En écoutant un épisode de Young Sheldon (un spin off de The Big Bang Theory), j’ai senti monter en moi de la colère. L’émission se passe dans les années 80 au moment où le personnage principal, Sheldon, est encore un enfant. Même s’il a seulement 9 ans, il est déjà au secondaire. Un petit génie!

Lire la suite
Unschooling: nos vrais motivations - l’autorité

Avant l’école-maison et le choix de vivre le unschooling, j’avais déjà fait un bout de chemin pour offrir à mes enfants un attachement affectif sécure. Je voulais qu’ils se sentent aimé et aimable pour favoriser leur estime de soi et la réalisation de leur plein potentiel. Je voulais éviter les blessures associées à la violence émotionnelle; elles nous empêche de réaliser notre plein potentiel en nous gardant dans un état de manque de sécurité. 

Lire la suite
Les séries télé touchent mon coeur

Samedi dernier Léo voulait écouter le film Titanic pour mieux comprendre les memes en lien avec ce film. On s’est installé confo dans le divan avec Patrick et j’ai écouté ce film pour la troisième fois. J’ai pris conscience à quel point je suis maintenant « intolérante », une réaction presque allergique, aux films à sensations fortes.

Lire la suite
Ranger la maison avec intention

En grandissant j’ai été témoin d’une seule “bonne” façon d’entretenir la maison, vite et bien. Ma mère, avec ses mouvements rapides, avait plutôt l’air de faire une course que le ménage. Gros plan sur ma mère essuyant la sueur sur son front pendant qu’elle passe la balayeuse.

Lire la suite
Retrouver la voix de la petite fille en moi

Aujourd’hui est une journée importante pour moi et pour tous les enfants de la terre, c’est la Journée Mondiale de l’Enfance. Et pour célébrer la petite fille que j’étais, celle qui est encore en moi, j’ai décidé de me libérer et de retrouver ma voix. 

Lire la suite
Unschooling: nos vrais motivations - la sécurité affective

Je n’aurais pas pu trouver un meilleur mois pour commencer cette série d’articles. Le mois de novembre est chanceux parce qu’il a droit au défi #30JoursUnschooling (Facebook et Instagram). Simplement, le unschooling est une façon de voir l’éducation qui prend forme dans le quotidien des enfants et de leurs parents.

Lire la suite
J’ai choisi de ne pas forcer mes enfants à être polies

Un père à l’épicerie, l’autre jour a dit ces mots à sa fille. « Qu’est-ce qu’on dit? ». J’ai bien ri quand la petite fille lui a répondu des trucs drôles au lieu du merci recherché. Peut-être qu’elle sentait en elle le besoin de diffuser l’abus d’autorité qu’elle vivait. Je connais cette chanson.

Qu’est-ce qu’un parent fait lorsque l’enfant ne dit pas merci? Il répète, il élève la voix, il menace, il puni. Et qu’est-ce qu’on ressent lorsqu’une personne en position d’autorité nous “bully” pour obtenir de nous ce qu’il désir? De la honte.

Lire la suite
Gâcher la vie de nos parents

Connaissez-vous Christine et Vanessa de 2 Filles Ordinaires? Ces deux sœurs publient des vidéos d’évaluation de produits et « haul » sur leur chaîne YouTube. J’apprécie qu’elles ne se donnent pas des airs et partagent candidement leurs impressions. Elles me font rire à tout coup. En écoutant leurs dernières vidéo sur la BOUFFE LOUCHE, édition Petit déjeuner au lit, à un certain moment (à 10 minutes 6 secondes pour être exacte), Vanessa dit: « ...même à nos âges on gâche la vie de nos parents. »

Dans la vidéo c’est drôle. Un petit clin d’œil mignon. Mais mon esprit, ayant comme mode par défaut l’introspection, est allé ailleurs. 

Lire la suite
Le hygge dans ma vie

Avec l’automne qui arrive, je sens monter en moi l’envie de vivre plus de moments hygge. J’allume mes chandelles achetées alors qu’il faisait encore canicule. Gâteau sec au gingembre et à la citrouille et petits pains à la cannelle et aux noix de pécan. Les chandelles sont un moyen facile de mettre en action mon intention hygge au quotidien. De créer cette ambiance emplie de douceur.

Lire la suite
Parent bienveillant et entrée au Cégep

Ça bourdonnais d’activité lorsque moi et Benjamin on est allé reconduire Léo à son premier cours (à vie!) au Cégep, un cours de philosophie. Depuis la première fois où j’ai mis les pieds au Cégep Garneau, lors d’une activité organisée (par le groupe de soutien de la région de Québec) pour les jeunes apprenants libres au Centre de Démonstration en Sciences physique, je suis tombée en amour avec les nombreux grands arbres donnant un air accueillant au Cégep. Il y a quelque chose d’apaisant à entendre le vent souffler dans les feuilles. Je me réconforte de savoir mes garçons évoluant dans un milieu si relaxant.

Lire la suite
Ralentir avec Shauna Niequis

Depuis quelque temps, j'entends parler de ralentir encore plus qu'avant. Je dirais même que depuis le début de l'année, au moment où j'ai décider d'arrêter de me mettre de la pression dans le but d'accomplir plus de tâches et d'essayer être quelqu'un de mieux, je tombe souvent sur des livres et des articles pour ralentir. Ce mouvement pour une vie plus simple.

Lire la suite