Jeunes adultes unschoolers - Épisode 3

Temps de lecture: 7 minutes

Ligne du temps de Benjamin et Léo en 14 points.

Mes impressions et mes commentaires sur cet épisode juste après la vidéo.

As-tu trouvé ça difficile d’aller au cégep? 

Benjamin

Même si Benjamin savait ce qu’il voulait faire en tant que professionnel, la programmation informatique, il ne savait pas quel programme choisir au cégep et à l’université. La seule chose qu’il savait était qu’il voulait aller à l’université parce qu’entre autres ça ouvre les portes pour travailler à l’international. 

Avant même qu’il commence le cégep, on est allé visiter le département d’informatique et de génie à l’Université Laval. On a assisté à une présentation sur le génie logiciel et on est resté poser quelques questions à celle qui avait fait la présentation. Elle a recommandé à Benjamin de faire un DEC en sciences de la nature pour accéder au programme de génie logiciel (un programme de 4 ans) plus rapidement.

On est aussi allé visite l’ÉTS (École de technologie supérieure) à Montréal, une université pour ceux qui choisis d’étudier en génie. Après quelque temps de réflexion, Benjamin a choisi de s’inscrire en sciences de la nature au cégep Ste-Foy. Le cégep qui est le plus facile d’accès en autobus à partir de chez nous.

Avec le recul, il y a des choses qu’on aurait pu faire pour que la transition entre l’Accès collégial et le cégep se passe différemment. Une première session plus légère aurait probablement rendu l’horaire, les travaux et l’étude plus faciles à gérer. En plus d’apprendre à s’organiser de façon plus efficace, Benjamin devait apprendre à connaitre son milieu scolaire et son rôle de cégépien.

L’autre option qui aurait permis une transition plus humaine aurait été de choisir un autre cégep. Léo, après avoir été visité le collège Mérici, s’est inscrit en sciences de la nature à cet établissement. Le collège est moins grand que les autres cégeps de la région de Québec et le contact avec les professeurs plus convivial.

Léo

Fort de l’expérience de Benjamin au Cégep, Léo a décidé de faire une première session de Cégep en Tremplin DEC pour vivre une première session moins stressante. Ce qui lui a permis d’avoir du temps pour les apprentissages liés au monde du Cégep. Dans le programme de Tremplin DEC, Léo a fait le cours Projet réussite visant à outiller l'étudiant en vue d'assurer sa réussite scolaire.

J'ai entendu que tu étais en sciences de la nature au Cégep, c'est un programme exigeant tout de même. Comment as-tu réussi à arriver au même niveau que les autres?

Benjamin

Je me souviens de mon désarroi quand Benjamin est revenu à la maison quelques semaines après avoir commencé les sciences de la nature au cégep Ste-Foy. Cette journée-là, le professeur de physique avait expliqué aux élèves que le premier examen allait durer 30 minutes et que le but de tous les examens dans son cours était qu’au moins 20% ne finissent pas leur examen. Que c’était sa définition d’un bon examen ! 

Parce que la perception que le cours doit être difficile, les professeurs le rendent difficile. La valorisation de la performance nous appauvrit en tant que société en faisant en sorte de décourager des jeunes à étudier dans un domaine qui les passionnent.

Ma vision des apprentissages a bien changé avec les années et le comportement du professeur de physique est selon moi inacceptable. Les professeurs sont censés favoriser les apprentissages et le développement des compétences des élèves, pas leur mettre des bâtons dans les roues. Quelque temps après, on a inscrit Benjamin aux services adaptés (TDA) et l’éducatrice nous a dit que les professeurs en sciences de la nature ont ce genre de raisonnement dans le but d’éliminer au début du programme les élèves les moins bons. Non, mais!!! Comment est-ce qu’on se retrouve dans une société où il est acceptable de favoriser le décrochage? En plus de défavoriser la confiance en soi! J’aurais tellement plus à écrire sur ce sujet, mais ça sera pour une autre fois.

Dernièrement on m’a demandé comment mes garçons avaient fait pour être admis en sciences de la nature, en me disant que c’est un programme contingenté. Je ne savais pas que c’était contingenté et je ne suis pas au courant si c’est contingenté au Cégep Ste-Foy où Benjamin était inscrit lors de sa première session de cégep et au Collège Mérici où Léo est présentement inscrit.

Léo

Léo a fait trois sessions de mathématique à l’Accès collégial. Les mathématiques standards de secondaire 4 (CST) et 5 (CST) en plus des mathématiques de secondaire 4 sciences de la nature (SN). En 1 an et demi, Léo a fait 3 cours de mathématiques à l’Accès collégial.

Claude, le professeur de mathématique à l’Accès collégial n'avait pas de référence comme il avait pour Benjamin qui avait passé un examen de mathématiques avant de commencer ce programme. Choisir d’inscrire Léo en mathématiques standards (CST) a aussi fait en sorte que l’intégration a été moins stressante pour Léo.

Léo fait le programme bilingue sciences de la Nature à Mérici où 50% des cours sont en anglais. Il a choisi cette option pour perfectionner son anglais.

Au moment de filmer la vidéo, Léo était presque à la moitié de sa session en physique. Je lui ai reposé la question (7:47 dans la vidéo) alors qu’il était à la fin de sa première session de physique et sa réponse est toujours la mêm .

Sentez-vous une différence au niveau social et académique avec vos collègues du cégep? Si oui, comment vivez-vous cette différence?

Benjamin

Benjamin explique que “ça va mieux son affaire” dans les cours d’informatique. Un jour je lui ai posé la question suivante, combien de pourcentage as-tu appris dans tes cours d’informatique. Il m’a répondu 5%! À l’adolescence, j’ai vu Benjamin et Léo se spécialiser dans leurs intérêts. Les apprentissages qu’ils ont faits en lien avec leurs intérêts sont de niveau cégep et je dirais même universitaire. 

Parce qu’il avait une très bonne cote R dans ses cours d’informatique, Benjamin a été tuteur pendant quelques sessions.

C’est là que je vois une grosse différence entre apprendre entre guillemets quelque chose à l’école versus vraiment l’apprendre. Quelqu’un qui le voit à l’école apprend à détester ça. Apprend à juste se préparer pour des évaluations.
— Benjamin

Léo

Léo est naturellement extraverti. Il a toujours eu de la facilité à se faire des amis.

Léo utilise le mot engagé en parlant des professeurs du Collège Mérici. Un lien intéressant à faire ici avec ce qu’il a dit de son propre engagement quand il a commencé l’école. On pourrait conclure que les personnes engagés font des élèves et des professeurs plus intéressés et intéressants.

Léo a assisté pendant environ 4 semaines au cours de philosophie à Garneau après quoi il a décidé d’annuler ce cours. Il avait déjà choisi de réduire ses heures de cours pour sa première session au cégep question de faciliter son intégration.

Léo a fait son premier cours de philosophe à la session hiver 2019 au Collège Mérici. Je me souviens de son enthousiasme lorsqu’il revenait de ses premiers cours, il était allumé! Pendant toute cette première session, j’ai entendu parler beaucoup de philosophie et de philosophes. J’ai vu Léo se poser encore plus de questions qu’auparavant. La pomme introspective n’est pas tombée loin de l’arbre introspectif LOL.

Benjamin et Léo ont fait partie d’une communauté de recherche philosophique pour enfant. Ce concept est enseigné par le professeur Michel Sasseville à l’Université Laval.

Quels ont été les effets de l’école sur ta confiance en toi? Cette solidité en toi qui sait que tu es important et capable.

Benjamin

L’école sert surtout à évaluer et comparer moins qu’à apprendre. Je n’ai jamais agréable de se faire constamment comparer aux autres.
— Benjamin

Articles confiance en soi

Unschooling: nos vrais motivations - la sécurité affective

Unschooling: nos vrais motivations - l’autorité

Unschooling: les vrais motivations - examen et jugement

Les dernières années j’ai pu observer Benjamin et j’ai vu à certains moments sa confiance en lui chanceler. Je crois que l’estime de soi et la confiance en soi que j’ai favorisées dans notre relation, lui a permis d’être moins affecté à ce niveau que d’autres élèves. Moi qui ai vécu la scolarisation depuis l’âge de 5 ans, j’avais beaucoup moins de confiance en moi à son âge. En fait, j’ai l’impression que ma confiance en moi se rapproche en ce moment de celle qu’on mes enfants. J’ai fait beaucoup de développement personnel pour défaire les effets de l’autorité scolaire et parentale sur ma confiance en moi.


Léo

Je trouve extraordinaire qu’il soit capable de mettre le doigt dessus et faire le lien direct entre la comparaison, les évaluations et les dommages faits à la confiance en soi. Plusieurs adultes n’arrivent pas à faire ce lien ou tout comme le syndrome de Stockholm ils ont développé une alliance psychologique les empêchant d’avoir un point de vue d’observateur.

La confiance en soi est vraiment brisée rendue à l’école. Les seules choses qui sont importantes rendu à l’école c’est la performance et les notes.
— Léo

Léo parle d’un côté positif que lui a apporté l’école et le travail au niveau social. Léo travaille dans une épicerie depuis le printemps 2018. Je crois que parce qu’il avait une bonne confiance en soi, il a pu positivement augmenter sa confiance en soi à ce niveau. Ce qui n’était pas mon cas à son âge. Ma confiance en soi n’était pas assez solide et à la place d’être augmenté au niveau social, elle a continué de baisser.


Série Jeunes Adultes Unschoolers

Il y a 4 épisodes, un à chaque semaine. Chaque mercredi, une nouvelle vidéo sera mise en ligne sur YouTube et sur JulieAuParadis.com

Jaser ensemble le 13 mai à 19h30

Mercredi le 22 mai à 19h30, l’Épisode 2 sera mis en ligne et on aura l’occasion de jaser sous forme de chat en direct. C’est une nouvelle fonctionnalité de YouTube que j’ai hâte d’essayer. Elle permet de regarder une nouvelle vidéo tous ensemble comme s'il s'agissait d’une première de film ou de série télé.

Environ 30 minutes avant le début de la vidéo, ceux qui auront activé la réception de notifications (la petite cloche), seront invités à regarder la nouvelle vidéo. Au moment du démarrage, on reçoit une seconde notification pour nous informer que la diffusion va commencer.

Pour activer la notification de l’Épisode 2 de la Série Jeunes Adultes Unschoolers.

Pour être notifié quand une nouvelle vidéo est mise en ligne sur YouTube.

1 - abonne-toi https://www.youtube.com/user/julienadeautele  

2 - assure-toi de cliquer la petite cloche 🔔 pour recevoir une notification de la prochaine vidéo.

Pour recevoir l’infolettre mensuelle de mon blogue, abonne-toi en remplissant le formulaire à droite. J'envoie une infolettre par mois qui est un aperçu des articles du mois passé. Pour être notifié à chaque vidéo qui est mise en ligne, on doit s’abonner sur YouTube.

À bientôt et bon mois de la sensibilisation aux apprentissages en famille! #msaef

Julie xo