Bienvenue

Profile_portrait.JPG

Je suis tellement contente que tu sois ici!

Moi c'est Julie et je suis l'heureuse maman de Benjamin et Léo, maintenant rendus grands. Je suis sur terre pour créer des relations emplie de compassion, d'empathie et de bienveillance. De ce fait, j'ai choisi la parentalité bienveillante et le unschooling avec mon coeur. J'aime ma vie lente, paisible et remplie de joie. Une de mes plus grande passion est l'introspection. Je me pose beaucoup de questions sur mes propres "vérités" et celles de la société en général. 

Au secours, je me sens coupable!

Au secours, je me sens coupable!

«LA NOURRITURE, L’AMOUR, LA CARRIÈRE ET LES MÈRES, LES QUATRE GROUPES PRINCIPAUX DE LA CULPABILITÉ.» - CATHY GUISEWITE

Elles sont nombreuses les sources de culpabilité pour les mamans de ce monde. Pas besoin de chercher loin. Au quotidien, on se sent coupable.

Coupable de laisser son bébé la première fois à la garderie. Coupable de ne pas aller dehors avec les enfants. Coupable ne pas allaiter assez longtemps

Il y a aussi le type de culpabilité qui nous empêche de faire certains trucs. On se sent trop coupable pour s’acheter un top à 50$, quand le jeans de fiston a couté 45. On se sent trop coupable pour laisser les amours chez grand-maman TOUTE une fin de semaine. On se sent trop coupable pour laisser les enfants s’amuser seuls (l’éducatrice en nous est aux aguets et toutes les occasions sont bonnes pour stimuler la marmaille).

Puis, comme si ce n’était pas assez, on multiplie la culpabilité entre nous.

Banalement, en prenant d’un café, notre chère amie nous raconte un truc qu’on ne fait pas (elle va dehors tous les jours avec ses enfants parce que c’est bon pour eux). Peu importe notre réaction, la culpabilité est à la hausse.

J’ai longtemps senti cette émotion insidieuse, mais ce n’est que plus tard que j’en ai mesuré toute l’ampleur. Si la culpabilité est une drogue, j’étais accro!

Voici les 3 moyens que j’ai utilisés pour me sevrer.

J'aime mes enfants, je m'aime

J'aime mes enfants, je m'aime

"On vit pas dans une soue à cochons!"

"On vit pas dans une soue à cochons!"