Légende du Buddha d'or

Temps de lecture: 2 minutes.

La première fois que j’ai entendu cette belle légende, c’était dans le film Finding Joe.
Je suis tombé en amour avec cette légende parce qu’elle résonne en moi. Elle représente ce que j’ai compris du parcours entre l’enfance et l’âge adulte. Dans cette période de notre vie, on oublie qui on est. On change, on ajoute des couches, des masques pour satisfaire nos parents et les autres figures d’autorité dans notre vie. Ces gens qui nous font sentir qu’on est pas assez, pas correct et qui, sans vouloir nous faire du mal, nous montrent qui on doit être.

Tranquillement, on oublie qui ont est. On oublie l’essence de notre âme et notre lumière.

À lire aussi: Je suis brisée

Moi, mes garçons et quelques-uns de leurs amis avons créé une vidéo grâce à Minecraft qui met en scène cette légende.



Alan Cohen, celui qui est derrière le film Finding Joe, explique la métaphore de cette légende (traduction libre de l’anglais)

« La métaphore est que chacun de nous est en or par nature. On nait en or.

Nous sommes nés connectés à notre “bliss”, on nait en sachant notre vérité, en sachant tout. Mais ensuite, nous allons à l'école et apprenons une certaine manière de vivre, et plaçons une «enveloppe de pierre et de boue sur le Bouddha».  Et nous commençons à croire que nous sommes le Bouddha en pierre et non le doré.

Puis quelque chose arrive qui fissure notre enveloppe. Peut-être que c’est une blessure, un divorce, un problème financier, quelque chose qui nous fait vraiment peur et fait tomber un morceau de notre armure et à ce moment-là, nous regardons à l'intérieur et voyons l'or.  À ce moment-là, tout ce que nous voulons faire le reste de notre vie, c'est enlever la pierre, car l'or est tellement plus amusant! "

Le message principal du film Finding Joe est « follow your bliss », suivre notre bonheur suprême. En français, malheureusement ça ne porte pas la même énergie. Pour moi, follow your bliss veut dire, suivre cet élan en nous vers ce qui nous rend joyeux, qui attire la partie de nous qui est lumière.

Depositphotos_150176998_xl-2015.jpg

J’ai écouté ce film à quelques reprises et à chaque fois il me fait du bien. Il ajoute à la confiance que j’ai en ce chemin que j’ai choisi que je déchiffre petit à petit, le chemin de l’amour inconditionnel.

Communauté Facebook Amour Inconditionnel (bienveillance et compassion)

Quand je pense à ce choix que j’ai fait au moment où j’ai eu mon premier bébé, Benjamin, de faire en sorte de lui éviter les blessures émotionnelles qui change les enfants de façon négative, je réalise que même avant d’avoir des enfants j’avais compris qu’on est tous des êtres de lumières brillant de notre propre lumière et que malheureusement on éteint cette lumière pour faire plaisir à nos parents. Je savais dans toutes les fibres de mon corps que la bienveillance qui permet de ressentir de l’empathie et de la compassion pour mes enfants leur permettrait d’être libre et de leurs éviteraient d’oublier qui ils sont.

Julie xo